Tice et Fos Index du Forum

Tice et Fos
Ce forum est dédié aux mastérants FOS du Département de Langue et Littérature françaises de l'Université Mentouri-Constantine-Algérie- pour échange et collaboration dans le domaine des TICE et du FOS.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

SYNTHÈSE SUR LA RELATION ENTRE LE TICE FT LE FOS

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Tice et Fos Index du Forum -> tice et fos -> tice et fos
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Wafa Achoub


Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2012
Messages: 6
Localisation: Grarem

MessagePosté le: Lun 23 Avr - 22:51 (2012)    Sujet du message: SYNTHÈSE SUR LA RELATION ENTRE LE TICE FT LE FOS Répondre en citant


Introduction :
 

                  Si l'enseignement du français sur objectifs spécifiques a permis de définir le discours comme domaine d'intervention de l'enseignant de langue, c'est que le sens d'un propos ne peut être réduit aux seules données spécialisées sous peine d'incompréhension des intentions qui le motivent. Autour d’une problématique concernant la médiation des savoirs,   il s'agit ici de montrer comment le traitement d’une transcription de l’oral peut, grâce au multimédia aider à comprendre les différentes strates dont est constitué tout discours didactique oral afin de mieux percevoir les orientations sémantiques qui le traversent, avant de chercher à procéder à sa réécriture éventuelle. 
L’utilisation conjuguée de l’image, du texte et du  son permet en effet de pointer quelques phénomènes discursifs intéressants grâce à l’utilisation de couleurs.
Dans les dernières décennies, l’enseignement/apprentissage du FLE a subi de nombreuses transformations tant méthodologiques que pédagogiques.
Les publics  apprenants intéressés par l’apprentissage d’une langue étrangère ont également évolué. Les raisons de cette évolution sont multiples: le développement des nouvelles technologies de l’information et de la communication (TIC), les transformations du marché linguistique, ainsi que la demande diversifiée d’un enseignement pratique de la part des publics professionnels contribuent à la diffusion d’un enseignement/apprentissage spécifique adapté aux nouveaux défis. Surgissent alors un certain nombre de dénominations parallèles répondant à ce renouveau méthodologique:“français fonctionnel”, “français de spécialité”, et “français sur objectifs spécifiques” (FOS), qui finit par s’imposer vers les années quatre-vingt dix. 
Les difficultés d'enseignement/apprentissage du FOS :
Suivre et élaborer une formation traditionnelle du FOS sont deux tâches difficiles aussi bien pour le concepteur que pour l'apprenant. Chacun de ces acteurs de formation a ses propres difficultés. La prise en compte de ces difficultés aide les didacticiens à trouver des solutions visant à surmonter ces difficultés:

1) L'absence du choix :

                           Certains apprenants se voient parfois obligés par leur institution professionnelle ou universitaire de suivre des cours du FOS sans savoir leur l'utilité. Alors, ils assistent aux cours proposés sans avoir aucune motivation, celle-ci constitue un facteur-clé dans l'apprentissage en général et dans celui du FOS en particulier. Actuellement, on constate que des entreprises non francophones s'intéressent à avoir relations commerciales avec leurs homologues en France. Donc, ils ont besoins de préparer leur personnel afin de bien mener ces relations aussi bien à l'oral qu’à l'écrit. Dans une telle situation, les apprenants ne sont pas consultés à propos de leurs besoins langagiers. On peut trouver la même situation dans certaines universités non francophones qui accordent une importance à ouvrir des filières francophones au sein de leurs établissements. Ces derniers imposent à ces étudiants certaines leurs spécialités enseignées en français. En vue de surmonter cette difficulté, l'institution, qu'elle soit professionnelle ou universitaire, doit convaincre ses membres des avantages qu'ils pourront tirer des cours en FOS.


2) La difficulté du temps limité :

             La plupart des publics du FOS sont souvent des professionnels qui ont des occupations qui rendent limité leur temps consacré à l'apprentissage. Si l'institution des apprenants propose de suivre des cours du FOS, les apprenants ont alors le temps pour le faire. Sinon ils sont obligés de suivre ces cours après une longue journée du travail ou pendant leurs jours de congé. S'ils ne sont pas motivés de suivre ces cours traditionnels du FOS, ils finissent par abandonner l'apprentissage. Il faut tenir compte du fait que le temps limité à l'apprentissage est une des principales caractéristiques des publics du FOS. C'est pourquoi.
 
3) La difficulté des déplacements :

            Les apprenants du FOS sont parfois obligés de se déplacer à un endroit loin de leur domicile ou de leur travail pour assister aux cours qui se tiennent souvent dans les grandes villes, alors les apprenants de province ont du mal à y assister régulièrement. Se déplacer dans une autre ville ou même dans la même ville prend beaucoup de temps alors que les apprenants du FOS ont du temps très limité pour l'apprentissage ce qu'on a souligné dans la difficulté précédente.

4) La difficulté financière :

              Le coût élevé des cours du FOS n'est que le résultat des difficultés précédentes. Les cours traditionnels du FOS coûtent cher vu le temps de leur apprentissage à y consacrer et les déplacements à faire. A cela s'ajoute le programme du FOS qui vise principalement un public très limité dans une spécialité pointue (chimie organique, ophtalmologie, chirurgie esthétique, gestion des entreprises, etc.). Dans une telle situation, le concepteur se trouve souvent en face d'un petit nombre d'apprenants lors de la formation. Il en résulte que la rentabilité des cours est, d'une part faible pour le concepteur vu le temps de l'élaboration des cours (analyse des besoins, collecte des données, préparations des activités langagières, etc.).
Mais avec l’apparition des nouvelles technologies de l’information et de la communication (TIC)  on propose une formation à distance du FOS. Qui aident les apprenants à s'entraîner selon leur disponibilité dans leur domaine de spécialité, et sans perdre le temps et aussi  donne aux apprenants la possibilité de choisir les heures d'apprentissage selon leur emploi de temps professionnel en évitant le problème de déplacement .ça vous dire le TICE vient comme une solution de plusieurs problèmes qui s’imposent les apprenants du FOS.  

TIC ET ENSEIGNEMENT/APPRENTISSAGE DU FOS :

         Les TIC (Technologies de l’information et de la Communication)  note  comme outils d’enseignement/apprentissage du FLE en générale et précisément celle de FOS   Par l’utilisation des différents domaines d’application des TIC tels que les didacticiels et exerciseurs, les aides logiciels a l’écriture et a la lecture, les activités avec Internet et La formation ouverte a distance. Pour atteindre tous les objectifs visent par les différentes apprenants de FOS d’une parte mais d’autre parte celle que le TICE aussi sert à répandre sur tous les difficultés chez les apprenants.

LE ROLE DE TICE DANS L’ENSEIGNEMENT/APPRENTISSAGE DE FOS :   

        Avec l'entrée en force de nouvelles technologies dans le domaine de l'enseignement/apprentissage, il s'avère important de profiter de leurs apports dans le domaine de FOS. Vu les difficultés de l'enseignement/apprentissage de FOS, ses apprenants éprouvent le besoin d'avoir recours aux TIC en vue de faciliter leur apprentissage. De leur coté, les formateurs et les concepteurs peuvent en tirer profit dans la mesure où ils peuvent superviser plusieurs apprenants à distance sans être soumis à des contraintes temporelles ni spatiales. L’utilisation de ces nouvelles technologies au sein de  l'enseignement/apprentissage du FOS pour le but de faciliter ce type du FLE pour les enseignants aussi bien que pour les apprenants.
L’USAGE DE TICE DANS LES DOMAINES PROFESSIONNELLES :
Parmi les outils de travail collaboratif professionnels, les plus connus sont la messagerie électronique dédiée aux communications interpersonnelles, l’agenda partagé pour synchroniser les emplois du temps de chaque membre du groupe, le gestionnaire de tâches pour gérer la liste des tâches à accomplir individuellement ou collectivement, la liste de discussion active et ouverte pour des échanges d’informations pointues au sein du groupe de travail, la web conférence, la publication coopérative et le contrôle des versions(versioning). Pour les utilisateurs, ils permettent des actions réciproques en mode dialogué. Ils offrent une réelle interactivité dans les échanges au sein de l’équipe de travail multidisciplinaire. Travailler à plusieurs pour atteindre un objectif commun nécessite une coordination, une co-responsabilité et une certaine forme de solidarité au sein du groupe de travail auxquelles il faut se préparer.

 L’OBJECTIFS DE TICE AU SEIN DE FOS :

            Entre besoins des apprenants et objectifs de cours”. Non seulement l’enseignant de FOS doit-il pouvoir amener l’apprenant à connaître la langue française mais aussi doit-il savoir développer pour lui “un véritable agir communicationnel, professionnel et culturel” (Richer, 2004: 14). Il doit parvenir pour cela à une maîtrise à la fois langagière et culturelle et s’adapter aux différents domaines de spécialité. Doivent s’y ajouter la nécessité d’une didactique spécifique adaptée aux exigences des apprenants, qui focalisent leurs besoins sur des savoir-faire langagiers et professionnels.
La méthodologie du FOS se singularise donc par le poids que revêt la dimension sociale dans le contexte d’apprentissage ce qui se traduit par l’établissement d’objectifs visant le domaine à la fois lexical et socioprofessionnel. Le besoin de mettre en place des programmes spécifiques d’enseignement se fait sentir de plus en plus dans les institutions qui doivent redoubler d’efforts pour fournir des ressources à la fois humaines et matérielles. 
La généralisation des équipements informatiques dans les centres d’enseignement devrait conduire à une innovation de la méthode d’enseignement/apprentissage qui demeure le plus souvent ancrée dans une pédagogie trop classique de la diffusion des savoirs par la parole et l’écrit. L’utilisation des TICE (technologies de l’information et de la communication pour l’enseignement) suppose un pas en avant dans le processus d’apprentissage, donc une plus grande souplesse dans l’organisation des enseignements, en modules. Soulignons aussi une forte implication des étudiants dans ce contexte d’apprentissage justifiée par l’émergence des nouveaux outils pédagogiques (formation sur mesure, autoévaluation, suivi personnelle, tutorat).
 Donc les TIC offrent, en général, une nouvelle méthode pour atteindre les mêmes objectifs celles que l’enseignement. D’autre façon les TICE  apportent une réponse aux besoins (mise à disposition de ressources, communication, interactivité).

        les TICE sont la face « opérationnelle » du projet qui s’appuie sur un travail d’équipe, une redéfinition des ressources, une autre vision de l’aide apportée aux élèves, il s’agit pour ces derniers points de la face « pédagogique » mais on remarquera qu’il y a forte « interaction » entre les faces.    On a donc tenté de convaincre qu’il est nécessaire de partir de l’objectif à atteindre pour définir la place des TICE comme une mission pédagogique et éducative de l’enseignant. Il est nécessaire d’attirer son attention sur la variété des outils dont il peut disposer dans sa démarche.

CONCLUSION :

         La combinaison d’un enseignement en modules et les multiples ressources didactiques disponibles sur le Web (activités pédagogiques diverses, forums de discussion, chats, blogs, etc.) suffisent à assurer dans un premier temps une formation initiale en langue de spécialité. Bien entendu il ne faut pas oublier la qualité et la richesse de l’enseignement classique “en présentiel” qui appelle les apprenants à la réflexion et aux échanges communicatifs. Pourtant, l’attrait et la diffusion croissante des TICE, contribuant à la modernisation des universités, a vocation à prendre le relais. Et aussi  à faciliter l’environnement de l’apprentissage chez les apprenants et spécialement celles qui ont veulent apprendre la langue pour un autre but qui n’est pas la langue elle-même. (Des spécialistes, continuation des cours dans un pays étranger, ou  pour but professionnelles.). Dans ces cas, l’enseignement est devient plus facile avec l’utilisation des nouvelles technologies de l’information et de la communication car cette dernière est une réponse de tous les difficultés des apprenants de FOS. 
_________________
If you want to do some thing just do it


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 23 Avr - 22:51 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Wafa Achoub


Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2012
Messages: 6
Localisation: Grarem

MessagePosté le: Jeu 26 Avr - 14:52 (2012)    Sujet du message: SYNTHÈSE SUR LA RELATION ENTRE LE TICE FT LE FOS Répondre en citant

   bonsoir à tous

on peut le prend aussi l'objectif de l'utilisation de TICE dans l'enseignement duFOS

Entre besoins des apprenants et objectifs de cours”. Non seulement l’enseignant de FOS doit-il pouvoir amener l’apprenant à connaître la langue française mais aussi doit-il savoir développer pour lui “un véritable agir communicationnel, professionnel et culturel” (Richer, 2004: 14). Il doit parvenir pour cela à une maîtrise à la fois langagière et culturelle et s’adapter aux différents domaines de spécialité. Doivent s’y ajouter la nécessité d’une didactique spécifique adaptée aux exigences des apprenants, qui focalisent leurs besoins sur des savoir-faire langagiers et professionnels.
La méthodologie du FOS se singularise donc par le poids que revêt la dimension sociale dans le contexte d’apprentissage ce qui se traduit par l’établissement d’objectifs visant le domaine à la fois lexical et socioprofessionnel. Le besoin de mettre en place des programmes spécifiques d’enseignement se fait sentir de plus en plus dans les institutions qui doivent redoubler d’efforts pour fournir des ressources à la fois humaines et matérielles. 
La généralisation des équipements informatiques dans les centres d’enseignement devrait conduire à une innovation de la méthode d’enseignement/apprentissage qui demeure le plus souvent ancrée dans une pédagogie trop classique de la diffusion des savoirs par la parole et l’écrit. L’utilisation des TICE (technologies de l’information et de la communication pour l’enseignement) suppose un pas en avant dans le processus d’apprentissage, donc une plus grande souplesse dans l’organisation des enseignements, en modules. Soulignons aussi une forte implication des étudiants dans ce contexte d’apprentissage justifiée par l’émergence des nouveaux outils pédagogiques (formation sur mesure, autoévaluation, suivi personnelle, tutorat).
 Donc les TIC offrent, en général, une nouvelle méthode pour atteindre les mêmes objectifs celles que l’enseignement. D’autre façon les TICE  apportent une réponse aux besoins (mise à disposition de ressources, communication, interactivité).

        les TICE sont la face « opérationnelle » du projet qui s’appuie sur un travail d’équipe, une redéfinition des ressources, une autre vision de l’aide apportée aux élèves, il s’agit pour ces derniers points de la face « pédagogique » mais on remarquera qu’il y a forte « interaction » entre les faces.    On a donc tenté de convaincre qu’il est nécessaire de partir de l’objectif à atteindre pour définir la place des TICE comme une mission pédagogique et éducative de l’enseignant. Il est nécessaire d’attirer son attention sur la variété des outils dont il peut disposer dans sa démarche.

_________________
If you want to do some thing just do it


Revenir en haut
Djenhi Hadjer


Hors ligne

Inscrit le: 30 Avr 2012
Messages: 8
Localisation: MILA

MessagePosté le: Mar 1 Mai - 00:23 (2012)    Sujet du message: SYNTHÈSE SUR LA RELATION ENTRE LE TICE FT LE FOS Répondre en citant

un travail bien structuré avec  un contenu clair ;félicitation. Smile

Revenir en haut
mounira


Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2012
Messages: 24

MessagePosté le: Mar 1 Mai - 00:40 (2012)    Sujet du message: SYNTHÈSE SUR LA RELATION ENTRE LE TICE FT LE FOS Répondre en citant

salut Wafa,
vous tu as raison de tout ce que tu as dit Okay

un travail dien structuré et riche en informetions
merci


Revenir en haut
Laachache samia


Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2012
Messages: 52
Localisation: Teleghma

MessagePosté le: Mar 1 Mai - 19:10 (2012)    Sujet du message: commentaire Répondre en citant

salut Wafa: votre travail est bien organisé et claire.c'est un super travail Okay .je vous félicite.

Revenir en haut
Laachache samia


Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2012
Messages: 52
Localisation: Teleghma

MessagePosté le: Jeu 3 Mai - 23:07 (2012)    Sujet du message: SYNTHÈSE SUR LA RELATION ENTRE LE TICE FT LE FOS Répondre en citant

salut Wafa : votre travail est intéressant et trés riche par des informations.je vous félicite .merci pour les informations. Okay .

Revenir en haut
samah assaba


Hors ligne

Inscrit le: 28 Avr 2012
Messages: 7

MessagePosté le: Ven 4 Mai - 22:02 (2012)    Sujet du message: SYNTHÈSE SUR LA RELATION ENTRE LE TICE FT LE FOS Répondre en citant

salut wafa ton travail est bien fait il est clair et bien structurè et il englobe tous qui est important. mèrci

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:34 (2018)    Sujet du message: SYNTHÈSE SUR LA RELATION ENTRE LE TICE FT LE FOS

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Tice et Fos Index du Forum -> tice et fos -> tice et fos Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com